Posted on 31 août , 2012 in | 0 comments

Le thym citron :

Même si ma grand-mère n’en faisait pas une culture intensive, elle prenait plaisir à en maintenir quelques plans au pied des rochers qui affleuraient à l’extrémité sud du jardin. Ils étaient venus se semer là naturellement. Rien d’autre n’aurait pu pousser dans cet espace aride. Leurs racines avaient dû trouver quelques failles dans le rocher et y puisaient l’humidité qui leur suffisait.
Mon grand-père, sujet à des quintes de toux particulièrement impressionnantes, après avoir mangé quelques amandes dont il était friand, lui réclamait un peu de ce sirop afin de calmer son irritation. L’eau fraîche qui accompagnait cette boisson devait certainement aussi faire son effet !

Les vertus qu’on lui prête :

Le Thym citron est tonique, il combat l’anémie, augmente la force physique, intellectuelle et morale. Antiseptique général, le thym est préconisé pour traiter les bronchites, la toux, les angines, la grippe, et les états fébriles. Il stimule le système digestif, empêchant les fermentations tout en évitant la somnolence après les repas. Vermifuge, on l’utilise sans danger chez les enfants. Il soulage les
rhumatismes, la goutte, l’arthrite. On en fait des bains de bouche pour tonifier les gencives, seul ou associé.
Ses vertus sont multiples. Il serait : digestif, diurétique, expectorant, hépatique, stimulant, tonique, antirhumatismal, antitussif, cicatrisant et antiseptique !

La plante :

Plante aromatique citronnée de la famille des Lamiacées et possédant de petites feuilles. Cette plante est issue du croisement entre le Thymus pulegioides et du Thymus vulgaris.
C’est un petit buisson (15 à 20cm de hauteur) dont les feuilles ont un goût citronné (comme son nom l’indique) et sont plus larges et plus rondes que celles du thym que l’on trouve plus couramment dans notre garrigue. Sauvage sur la côte méditerranéenne, le thym citron a, à l’automne, des fleurs de couleur pourpre ou lilas.