Posted on 31 août , 2012 in | 0 comments

La marjolaine :

Comme le thym citron, elle poussait chez ma grand-mère à l’état sauvage, non pas dans son jardin mais en plein champ, au milieu des près laissés en jachère depuis des années afin de pouvoir y couper régulièrement de l’herbe pour les lapins. Les années où le printemps était pluvieux, les tiges pouvaient atteindre 50 à 60cm de hauteur et les fleurs sommitales faisaient de beaux bouquets roses à blanc selon leur exposition au soleil.

Les vertus qu’on lui prête :

J’ai découvert il y a peu de temps que la marjolaine serait réputée pour ses vertus calmantes, notamment en situation d’excitabilité psychique et d’excitation nerveuse. Elle participerait à réduire les effets du stress. Les infusions de marjolaine allaient bon train le soir, devant le feu de cheminée. On ne nous avait jamais donné d’explication au choix de cette plante pour l’infusion du soir…! Au niveau de la sphère digestive, la plante interviendrait pour stimuler l’appétit et réguler certains troubles digestifs.

La plante :

La Marjolaine est une plante annuelle de la famille des Lamiacées, cultivée comme plante condimentaire pour ses feuilles aromatiques.
C’est une espèce très proche de l’Origan commun (Origanum vulgare). Elle est parfois appelée Marjolaine des jardins.
C’est une plante vivace pouvant atteindre 60 cm de haut. Ses feuilles sont opposées, d’un vert grisâtre, de forme ovale entière, de 1 à 2 cm de long. Petites fleurs blanches ou mauves, situées en groupe sur le haut de la tige.